Hello ! 

Comme tu le sais, en Octobre 2019, Anothen Children effectuait sa première mission de solidarité aux Philippines. Nous t’en faisons le compte-rendu dans cette ici. Bonne lecture !

 

C’est du 28 au 31 octobre 2019, que les volontaires arrivés quelques jours avant dans l’archipel phlippin ont effectué une distribution de denrées alimentaires, de vêtements et de produits d’hygiène auprès des familles démunies des bidonvilles de Tondo, Smokey Mountain et Bulacan

En effet, comme Anothen Children souhaite travailler pour le développement social dans ces bidonvilles à risque et plongés dans la misère, il nous a semblé juste de nous présenter aux populations locales dans un premier temps avec pour simple message, celui de l’amour désinteressé qui nous pousse à agir pour elles. C’est pourquoi nous avons organisé cette grande distribution où 450 enfants ont pu se restaurer et 450 familles ont pu recevoir des packs alimentaires. Notre souhait est qu’au travers de ce geste, ces personnes sachent qu’elles ne sont pas seules et que leur vies est précieuse au point où des personnes quittent la France pour les rencontrer.

Photo d’une bénévole d’Anothen Children avec les enfants

 

Objectifs atteints ! 

 Anothen Children souhaitait apporter son soutien à 900 personnes : 450 enfants, 450 parents. Chaque enfant devait recevoir un repas et chaque famille devait recevoir 2 kg de riz, une boite de corned beef, deux packs de nouilles et du café. La réalité a croisé nos souhaits et prières car  toutes ces personnes ont bien reçu les repas et les packs alimentaires. 

 Cela n’aurait pas pu être possible si Yehoshoua notre Seigneur n’avait pas touché des cœurs. Nous avons reçu plus de 3300 euros de dons pour cette mission qui ont été envoyés pour l’achat des denrées. Une partie de l’argent a été utilisée pour faire un don de deux ventilateurs à la communauté de Smokey Mountain.

 

Le 28 octobre – Distribution de repas aux enfants à Bulacan
Le 30 octobre – Distribution des repas aux enfants à Baseco

Comment se déroulaient les journées ? 

 C’est peut-être une question que tu te poses, et nous allons y répondre ! 

Pour commencer, les journées étaient relativement les mêmes, à la seule différence que les lieux de distribution étaient différents. Par exemple, à Bulacan, qui est une province plus éloignée de la métropole que Tondo ou Smokey Mountain, le cadre était bien plus simple et les besoins plus importants. 

 Le 26 octobre, les volontaires qui avaent déjà été présentés au partenaire local d’Anothen Children, se sont ensuite joints aux populations locales de Smokey Mountain et de Baseco afin de les aider à répartir les différentes denrées alimentaires. Les commandes auprès des supermarchés et des grossistes avaient déjà été faites et il ne restait plus qu’à défaire les paquets et à les mettre dans des sacs. Travail de longue haleine qui s’est terminé dans la nuit mais qui a créé un premier rapprochement avec les locaux qui ont accueilli nos équipes avec beaucoup de chaleur. 

Le 27 octobre, les volontaires ont été invités à participer à deux services dans les assemblées locales de Baseco et de Bulacan. Ces moments de communion fraternelle avec des personnes issues d’une autre nation ont été un véritable encouragement pour eux. 

Le 28 octobre, ainsi que les deux autres jours qui ont suivi, les distributions ont été effectuées et les enfants ont eu le plaisir de jouer à un jeu appelé “Guide-moi”, animé par les bénévoles français et philippins

 

 

Le principe était qu’un enfant aux yeux bandés se laisse diriger par les autres qui devaient lui crier toutes les indications dont il avait besoin. Cela a permis de créer une cohésion de groupe auprès des plus jeunes. 

Il y a aussi eu des moments de prière et partage sur la Parole avec un thème qui est revenu assez fréquemment, à savoir le commandement du Seigneur qui est : “tu aimeras le Seigneur ton Elohîm, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée” et celui qui est semblable au premier : “Tu aimeras ton prochain comme toi-même”. – Matthieu 22 : 37 -40 (Bible de Yehoshua Mashiah)

 

Miam, les enfants se régalent !
Petite photo de groupe

 

Le bilan 

 Nous sommes plus que satisfaits de cette première mission de solidarité et rendons gloire à notre Elohîm pour cela. Plus qu’une distribution de repas, ce voyage aura été un moyen de nous rendre compte des conditions de vie de ceux qui sont notre prochain, là-bas au delà de l’océan indien. 

Nous avons pu noter quelques besoins pour les communautés, tels que le manque d’eau potable à Bulacan ou encore le manque de chaussures chez les enfants aux pieds boueux marchant dans les rues de Tondo ou Smokey Mountain. Nous avons aussi été interpellés par les conditions de détention des prisonniers entassés les uns et les autres dans certains commissariats de police. Face à cette misère, nous nous sentons impuissants car conscients que nous ne pouvons pas changer la vie de ses gens par nos propres forces. Mais nous savons aussi, que celui qui nous envoie est capable de nous inspirer des idées nouvelles non pas pour garder ses personnes dans la dépendance à des dons mais pour les accompagner vers l’autonomie, notamment par le biais de l’éducation. 

Actuellement nous travaillons sur un projet de parrainage-enfant qui prendrait aussi en considération l’environnement dans lequel les enfants évoluent. Nous t’en dirons plus prochainement…

 

SALAMAT PO ! (MERCI ! ) à tous pour votre soutien, car vous êtes nombreux à nous soutenir de près ou de loin. Vous êtes une force !

 

Pour soutenir les prochaines missions de solidarité, vous pouvez librement faire un don en remplissant le formulaire ci-dessous.                                

Montant / Amount

Information

Please insert all the required fields
Please insert correct email
Please fill in a valid amount